New-York, New-York, so nice they named it twice

Rester, c’est exister mais voyager c’est VIVRE

En octobre dernier, j’ai traversé l’Atlantique pour réaliser un rêve ! Me rendre dans THE Big Apple ! Je dois avouer qu’il n’y pas un endroit sur Terre où je n’aimerais pas me rendre, mais New-York, c’est la ville qui te semble irréelle. Pour avoir visité plusieurs grandes villes dans le monde, j’avais un peu peur de trouver une ville étouffante. Je suis de base un peu plus branchée petits villages, où la vie y est un peu moins stressante. Mais j’avoue avoir été bluffée par cette ville. Je ne me suis pas du tout sentie oppressée ou autre. New-york est tellement cosmopolite, tellement immense, tellement bouillonnante, qu’on est forcé de l’adopter ! Pour faire court, en huit jours, j’ai parcouru facilement 80 kms à pied, mangé à peu près 5 hamburgers, visité deux musées, vu en « vrai » les tableaux que j’ai étudié pendant des années, me suis assise dans le canapé d’une de mes séries préférée, pris un petit dej’ à l’américaine, monté tout en haut de l’Empire State Building, avoir eu l’impression d’être Rose dans Titanic en apercevant la Statue de la Liberté, joué la touriste dans Time Square, dévalisé les magasins et j’en passe… Bref en huit jours pas facile de retransmettre tout ce que j’ai pu vivre mais je vous en livre un petit échantillon. En espérant vous donner l’envie de vous y rendre !

new york new york-2 new york-3 new york-4 new york-5 new york-6 new york-7 new york-8 new york-9 new york-10 new york-11 new york-12 new york-13 new york-14 new york-16 1 new york-18 2 new york-21 new york-22 new york-23 new york-24 new york-25 new york-26 new york-27 new york-28 new york-29 new york-30 new york-31 new york-32 new york-33 new york-34 new york-36 new york-37 new york-38 new york-39 new york-40 new york-41 new york-43 new york-44 new york-45 new york-46 new york-47 new york-48 new york-49 new york-50 new york-52 new york-53 new york-54 new york-55 new york-56 new york-57 new york-58 new york-60 new york-61 new york-62 3 new york-65 new york-67 new york-68 new york-70 new york-71 new york-72 new york-73 new york-74 new york-75 new york-77 new york-78 new york-79 new york-81 new york-82 5 new york-83 4 new york-84 new york-89 6 new york-92 new york-93 new york-94 new york-96 7 new york-97 8 new york-100 new york-103 new york-105 new york-106 new york-108 9 new york-110 new york-112 new york-113 new york-114 new york-115 new york-116 new york-117 new york-118 new york-119 new york-120 new york-121 new york-122 new york-123 new york-124 new york-125 new york-126 new york-127 new york-128 new york-129 new york-130 new york-132 new york-133 new york-134 new york-135 new york-136 new york-138 new york-140 new york-141 new york-142 new york-143 new york-144 new york-145 new york-146 new york-147 new york-149 new york-151 new york-152 new york-153 new york-154 new york-155 new york-156 new york-157 new york-158 new york-159 new york-160 new york-161 new york-163 new york-164 new york-165 new york-166 new york-167 new york-168

« En somme je m’aperçois que les voyages ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu » Sacha Guitry

Et si vous vouliez mettre un visage sur un nom …

new york-51 new york-66

4 Comments on “New-York, New-York, so nice they named it twice

  1. STUNNING !! J’ai regardé avec beaucoup d’émotion chacune de tes belles images rapportées, pensant que celle sous mes yeux était ma préférée, et puis finalement non, c’était la suivante…. et ainsi de suite ! Bravo et merci oh merci Anaïs de m’avoir fait voyagé ce matin 🙂 je reviendrai souvent les voir je pense 😉
    des bizoux !

  2. Merci Anais pour tous ces clichés de la grosse pomme. Tant de choses ont changé depuis mon lointain passage d’août 2001. Ça me donne envie d’y retourner boîtier en bandoulière et cailloux sur le dos. As-tu eu le temps de passer du côté des plages et de Greenwich ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *